Archives mensuelles : juin 2015

J’ai peur

J’ai peur que le silence n’existe pas ici.

J’ai peur des voitures qui occupent inlassablement les emplacements de stationnements, un jour ça ne leur suffira plus elle est prendront le pouvoir.

J’ai peur des tombes dispersées dans le parc du vieux cimetière, mais faut-il craindre les morts auxquels on a arraché leurs voisins, ou les mânes de ceux qui ont fini dans la fosse commune ?

J’ai peur de croiser un autre polonais à BMW bleue qui pissera sur la grille du parc de Bécon.

J’ai peur des deux digicodes et deux serrures qu’il faut ouvrir… pour continuer d’avoir peur.

J’ai peur de la porte d’entrée qui n’a de poignée qu’à l’intérieur, comme si les Prussiens allaient assiéger Courbevoie.

J’ai peur du forfait « ouverture de portes à plusieurs points » à 269,50 € TTC, proposé par de charitables artisans 24/7, qui ouvrent la porte aux dindes qui me ferment sans emporter la clé.

J’ai peur de l’hypocrisie de leurs publicités, déguisées avec un blason factice et le numéro de téléphone de la police.

J’ai peur que leur peur ne fasse écho qu’à d’autres peurs, car on est bien seul, à l’intérieur.

La Touraine en latin

Le français n’a pas toujours été la langue de la France. Sans parler des langues d’oc, germaniques, celtiques, basques, la Touraine passe pour pratiquer un très bon français (comprendre « très semblable au parler de Paris »)

Cependant, au haut moyen-âge, on y parlait apparemment une forme de
latin vulgaire assez barbare et bien éloigné de celui de Cicéron. Les
anciens noms des villes et villages tourangeaux sont néanmoins connus
par des manuscrits latins (la langue écrite des ecclésiastiques et des
lettrés). Ce sont généralement des livres d’histoire ou des chartes
monastiques énumérant les biens de telle ou telle communauté.

J’ai pu trouver ces anciens noms dans le Dictionnaire des communes d’Indre-et-Loire, une encyclopédie spécialisée et très complète qu’on peut consulter dans les bibliothèques municipales locales.

Les noms en latin sont inscrits dans OpenStretMap, avec la clé name:la. L’extraction des données a été obtenue grâce à Overpass API, et la carte a été générée et mise en forme sur l’excellente plateforme umap. Il suffit de cliquer sur les points bleus pour voir les noms en latin et en français.

Voir en plein écran

English : The map above displays the latin names of
municipalities in the departement Indre-et-Loire, in the centre of
France. Those ancient names are known thanks to medieval history books
and monastic charters. I have found them in Dictionnaire des communes d’Indre-et-Loire, a specialised encyclopedia, and added them to OpenStreetMap. I have extracted the data with Overpass API, and the map was created with umap. The maps displays the latin names (italic), along with modern French names (bold), when you click the blue dots.